archive

Livre

Présentation-lecture de « Mes voisins » au Festival Étonnants voyageurs 2018 (Saint-Malo). Table ronde « C’est un dur métier que l’exil« , avec Yvon Le Men, Velibor Colic, Hala Mohammad, Dusan Sarotar et Benjamin Vanderlick

–> samedi 19 mai 2018 16h45 salle Saint-Anne

Et présence pendant le festival sur le stand des Éditions de la Passe du vent

 

Publicités

« A la recherche de l’étranger perdu », le très beau et très bon n° 128 numéro de la Revue ÉCARTS D’IDENTITE, vient de paraître. Une cordination par Abdellatif Chaouite et le conseil scientifique du réseau Traces. De très belles contributions écrites d’Emmanuel Terray, Patrick Chamoiseau, Cristina Del Biaggio, Piero-D Galloro, wahid Chaïb, des hommages à Daniel Pelligra & Armand Gatti… et pour les photos, c’est Benjamin Vanderlick.
Commandes, informations: http://www.maisondespassages.org/…/ecarts-d-identite-no128-… ou redaction@ecarts-identite.org

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Commandez le livre auprès d’Africultures

Photographies et textes : Benjamin Vanderlick

Ils viennent d’Afrique subsaharienne et sont en Europe depuis environ dix ans. Benjamin Vanderlick, ethnologue et photographe, a suivi certains  de ces immigrés au travail ou dans les lieux de sociabilité communautaire à Lyon.  Africains se retrouvant ensemble comme ouvriers dans une fonderie ou dans les bars africains (les « maquis ») du quartier cosmopolite de la Guillotière,  l’ouvrage propose un regard et une réflexion sur deux aspects complémentaires de cette immigration contemporaine dans les métropoles d’Europe.

COUV LIVRE RECTO

L’ouvrage :  Migrants africains à Lyon. Travail et maquis. Photographies et textes : Benjamin Vanderlick. Sortie juin 2012

2 sujets de 64 pages chacun // 18 cm x 24 cm // 96 photos en couleur // Prix de vente public: 15€ // Un livre édité par Africultures dans la collection Afriphoto.

extraits de Maquis ici

extrait du reportage à la fonderie (Parachever…) ici